Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aide , informations juridiques et légales pour lycées collèges écoles,

Les derniers documents "courts" du Protocole sanitaire

Bonne rentrée à toutes et tous, Directrices et directeurs d'écoles, Perdir, Enseignants, et demain à vos élèves.

Les derniers documents assez courts se détaillent :

- dispositions générales

- dispositions pour l'EPS

- dispositions pour la restauration scolaire

- fiche synthétique récapitulative

Dernière mouture

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Abadie 31/08/2020 21:35

Bonsoir,
je lis toujours avec attention tes articles et j'ai eu plusieurs fois l'occasion de te demander des précisions.
Ce soir , j'ai deux interrogations suite à cette journée de rentrée :
- dans notre établissement, nous avons depuis plusieurs années l'habitude pour un certain nombre de collègues d'amener notre repas et de déjeuner le midi en salle des profs (un coin avait été aménagé avec frigo, micro ondes , évier, poubelles recyclage etc...). Covid oblige, nous n'avons plus le droit !!!! Prendre le café, oui. Manger, non. Je n'ai rien vu à ce sujet sur le protocole. Y a t'il un texte qui justifie cette décision.
- Notre établissement accueille depuis cette rentrée un PIAL. Là aussi, j'ai fait quelques recherches pour comprendre de quoi il s'agissait exactement. Je crois avoir compris mais je n'ai pas trouvé de réponse à la question qui me taraude : le chef d'établissement perçoit-il pour la gestion de ce PIAL une indemnité supplémentaire ?
Merci des réponses que tu pourras m'apporter!
Bonne soirée
Isabelle

Didier 01/09/2020 10:48

"Dans le premier degré, le coordonnateur de PIAL est un directeur d’école qui peut être déchargé d’un quart de temps ou bénéficier d’indemnités pour mission particulière (IMP) quand le nombre d’élèves suivis est réduit. Il est nommé par l’IA-DASEN sur proposition de l’IEN-CCPD. Il est recruté pour ses compétences organisationnelles et relationnelles sur la base du volontariat�

Dans le second degré, le coordonnateur du PIAL est un membre de l’équipe pédagogique qui bénéficie d’indemnités pour mission particulière (IMP) en fonction du nombre d’AESH. Il est recruté par le chef d’établissement pour ses compétences organisationnelles et relationnelles sur la base du volontariat�

En ce qui concerne le PIAL inter-degré, le coordonnateur du PIAL peut être choisi par l’IEN-CCPD et/ou le chef d’établissement�Il est donc chargé de coordonner et de moduler les emplois du temps des AESH en fonction des besoins d’accompagnement des élèves qui disposent d’une notification d’accompagnement humain" in Vade-mecum PIAL https://cache.media.education.gouv.fr/file/23/38/1/ensel816_annexe_1135381.pdf.

Donc, à mon sens, pas d'indemnité pour le chef établissement lequel dispose d'une indemnisation qui correspond "à la catégorie" de son EPLE (1, 2, 3, 4) dont la liste est établie annuellement et parait au B.O. Un syndicat de Perdir s'en est plaint et je cite "Il faut néanmoins se demander à quel prix pour les chefs d’établissements. Ceux-ci déclinent sur le terrain la mise en place de ces PIAL sans autre soutien qu’un coordonnateur, rémunéré par une IMP, dégagée de la dotation et d’un référent qu’ils doivent recruter parmi les personnels."

Didier 01/09/2020 10:29

Rien ne vous empêche de manger entre professeurs en amenant vos repas. Les prescriptions à cet endroit, qui dataient de juin 2020 suite à la reprise de mai dernier restent valables. Pour autant il faut bien entendu porter masque pendant déplacement, respecter gestes barrières, distanciation etc ... Les objets et aliments "extérieurs" ne sont pas porteur du virus. voir file:///C:/Users/PROPRI~1/AppData/Local/Temp/coronavirus-covid19-questions-r-ponses-pour-les-familles-les-l-ves-et-les-professionnels-d-ducation-mise-jour-au-19-juin-2020--67671_1-1.pdf

Le Ministre a apporté quelques points supplémentaires pour cette rentrée sans interdire aux personnels d'apporter etc etc ... La cantine

À la cantine, élèves et personnels devront se laver les mains en entrant et en sortant, ne pourront retirer leur masque qu'à table et s'efforceront de s'installer en respectant une distanciation physique, par exemple en s'asseyant en quinconce.

«Dans la mesure du possible», le ministère préconise de faire déjeuner les jeunes tous les jours à la même table, notamment à l'école primaire.

Ces tables devront être nettoyées et désinfectées après chaque service ; le ministère recommande même de le faire après chaque repas.

Parmi les autres pistes : limiter le vrac (pain, bar à salades, corbeilles de fruits...), proposer des repas à emporter ou encore agrandir la zone de restauration.